Lexus ES 350_Heat Blue CL_Nova White_FSport2
 
  • Un design émotionnel qui reflète de nouvelles capacités dynamiques
     
  • Introduction du premier modèle F SPORT dans la gamme ES
     
  • Un modèle hybride aux performances améliorées et au rendement énergétique exceptionnel
     

TORONTO (Ontario), le 7 juin 2018 – Fort d’une trentaine d’années de succès, la Lexus ES de septième génération s’apprête à redéfinir sa place parmi les berlines de luxe d’entrée de gamme. Longtemps connue pour ses aménagements de luxe, de confort et de raffinement hors pair, la Lexus ES 2019 consolide ses points forts par le biais d’un tout nouveau châssis qui favorise une conception extérieure plus dynamique ainsi que par l’inauguration de la première ES F SPORT.

Le lancement d’une nouvelle Lexus ES perpétue l’engagement de la marque de réaliser des véhicules qui suscitent exaltation, émotion et passion. Les acheteurs traditionnels trouveront la ES plus spacieuse et plus silencieuse. Une nouvelle génération d’acheteurs découvrira pour sa part une berline aux performances incisives, bardée de technologies de sécurité active évoluées et présentant une finesse d’exécution peu fréquente dans ce segment.

La nouvelle dimension de la conception de la ES

Le principal élément de la ES redessinée est la toute nouvelle architecture mondiale K (GA-K). Plus qu’une prouesse technique, la plateforme GA-K a donné toute latitude aux concepteurs pour créer une ES qui soit à la fois réussie sur le plan esthétique et agréable à conduire.

L’élégance provocante du design commence à l’avant, sous la forme de la plus récente version de la calandre trapézoïdale en sablier emblématique de Lexus. Cette version suit le chemin emprunté par le coupé LC et la berline porte-étendard LS, en y ajoutant des touches individuelles exclusives à la ES, comme la grille verticale et les garnitures en chrome satiné.

Le nouveau modèle F SPORT prend une voie distincte, comme le montre sa calandre directement inspirée de la porte-étendard LS. À la place des barres verticales du modèle standard, la F SPORT présente un motif en grillage composé de « L » imbriqués, mis en valeur par une finition noir jais et des garnitures sombres.

Pour achever la transformation de la partie avant, l’équipe de Kajino a doté la ES de phares effilés contenant des feux de position distinctifs en « L ». Des phares à triple faisceau en option affinent son apparence avec trois projecteurs à DEL compacts. Le modèle standard reçoit quant à lui un seul projecteur à DEL, mais qui conserve les feux de position distinctifs en « L ».

Vue de profil, la ES arbore une silhouette à la fois dynamique et fluide qui commence par le capot abaissé, rendu possible par la nouvelle plateforme GA-K. À partir de là, la ligne de toit reste abaissée et élancée grâce à un montant « A » détendu qui se prolonge harmonieusement jusqu’au montant « C » fortement incliné.

La partie arrière de la ES, sobre et ciselée avec précision, est ponctuée de feux arrière à DEL qui enveloppent les panneaux de custode afin d’assurer la continuité stylistique sous tous les angles. À l’extrémité arrière, la jupe inférieure souligne la posture bien campée au moyen d’embouts d’échappement chromés à chaque coin. Sur le modèle F SPORT, un aileron de coffre ajoute une judicieuse touche de performance, tandis que des garnitures noires le long des feux arrière et de la jupe inférieure fournissent de subtils indices de sa nature sportive.

Des performances transformatrices

L’équipe d’ingénieurs dirigée par Yasuhiro Sakakibara avait pour mission non seulement d’améliorer les performances de la ES, mais de la transformer. L’équation allait donc consister à faire de cette berline connue pour son confort et son silence une voiture également capable de fournir des performances dynamiques.

Le point de départ est le tout nouveau châssis GA-K. Il s’agit d’une plateforme à traction avant exceptionnellement rigide qui emploie plusieurs nuances d’acier haute résistance. Ce châssis GA-K incorpore aussi un plus grand nombre d’adhésifs de carrosserie que le châssis de la ES de génération précédente, ainsi qu’un procédé de soudage par vissage au laser. En tout, plus de 20 mètres d’adhésifs structuraux ont été employés, soit plus de deux fois plus que dans la génération précédente, qui utilisait 8,2 mètres. Le soudage par vissage au laser, un procédé de construction dont a également bénéficié la berline LS, est employé en 120 points différents du châssis GA-K afin de renforcer une structure déjà extrêmement robuste. D’autres mesures sont utilisées pour augmenter la rigidité de la partie avant, dont un renfort de tourelle de jambes de force, plusieurs panneaux de renfort pour les tourelles proprement dites et une nouvelle armature de radiateur.

La construction d’une toute nouvelle structure a également permis à Sakikabara et son équipe de s’attaquer au bruit et aux vibrations à la source même. La tôle de plancher est désormais recouverte à 93 % de matériaux d’insonorisation (contre 68 % auparavant), tandis que les panneaux de dessous de caisse et les doublures d’aile contribuent eux aussi à réduire le bruit de la route. L’installation d’amortisseurs haute performance sur les modèles Ultra-luxe et F SPORT a permis de réduire les vibrations.

Une suspension qui s’adapte aux conditions

Bénéficiant d’une base solide, l’équipe de Sakikabara a orienté ses efforts sur la conception d’une suspension pouvant être calibrée pour procurer un confort et une tenue de route exceptionnels. Le fruit de ces efforts est une configuration qui comprend des jambes de force MacPherson à l’avant, et des tiges multiples avec bras oscillant intégré et barres stabilisatrices à chaque extrémité à l’arrière.

Bien que la conception de la suspension avant soit similaire à celle de la ES précédente, plusieurs modifications ont été apportées pour améliorer la réactivité de l’ensemble. L’angle des jambes de force a été corrigé pour mieux s’aligner avec le chemin de charge du bras de suspension inférieur, pour une meilleure qualité de roulement. La révision de l’angle de chasse (+2 degrés) et du bord de fuite (+8 mm) visent à améliorer la stabilité en ligne droite. Les nouveaux amortisseurs à contrôle dynamique réagissent aux moindres mouvements grâce à un clapet auxiliaire sans chevauchement qui permet à l’huile d’amortissement de circuler dans les deux sens avant d’entrer dans le clapet principal.

La configuration de la suspension comprend des tiges multiples avec bras oscillant intégré, ce qui lui permet de bénéficier également de la réactivité des amortisseurs à contrôle dynamique. La position plus élevée du point de fixation du bras oscillant et l’accroissement des dimensions des bagues améliorent la capacité d’amortissent des irrégularités de la route. L’espacement accru entre les points d’ancrage des bagues des barres stabilisatrices contribue aussi à une réduction du roulis.

Une nouvelle direction à assistance électrique (EPS) de type à crémaillère accentue la précision de la tenue de route. Contrairement à la ES de génération précédente, qui employait un moteur d’assistance monté sur la colonne de direction, le moteur d’assistance de la nouvelle EPS est monté directement sur la crémaillère, ce qui se traduit par une rétroaction plus précise des mouvements sur le volant. La nouvelle disposition permet aussi d’augmenter l’amplitude des réglages du volant, de 30 mm en inclinaison et de 140 mm pour le mouvement télescopique.

La touche de maîtrise additionnelle F SPORT

Les modèles F SPORT offrent une suspension variable adaptative (AVS) qui remplace les amortisseurs à contrôle dynamique par des amortisseurs réglables. Similaire aux systèmes offerts sur le coupé LC et la berline LS, le système AVS qui équipe la ES comprend 650 positions de réglage de la force d’amortissement, assurant un contrôle précis et une qualité de roulement optimale.

Toutes les versions de la ES offrent un sélecteur de mode de conduite qui permet au conducteur de choisir un réglage en fonction des conditions routières. Les modèles dépourvus de l’AVS offrent les modes Éco, Normal et Sport, tandis que les modèles équipés de l’AVS substituent le mode Sport par le mode Sport S, et ajoutent les modes Sport S+ et Personnalisé.

Une puissance et un rendement énergétique accrus grâce à la technologie

Toutes les ES 350 sont propulsées par un V6 de 3,5 litres (2GR-FKS) conçu pour produire des accélérations sans effort doublées d’une efficacité impressionnante. La dernière version du V6 dispose du système d’injection D-4S, qui utilise des injecteurs haute pression pour injecter le carburant directement dans chaque chambre de combustion, et d’un système à basse pression qui injecte le carburant dans les orifices d’admission. En combinaison avec le système de distribution à calage variable intelligent (VVT-iW) côté admission, le moteur est capable de fonctionner sur deux cycles, selon la situation, soit le cycle Otto conventionnel ou le cycle Atkinson, plus efficace.

Les nombreuses améliorations apportées aux pièces à mouvement alternatif, ainsi que l’augmentation de la ligne rouge de 6 200 à 6 600 tr/min, se traduisent par une puissance totale de 302 chevaux à 6 600 tr/min et un couple de 267 lb-pi à 4 700 tr/min. Par rapport au V6 précédent, cela représente un accroissement significatif de 34 chevaux et de 19 lb-pi.

Une transmission plus souple pour optimiser la qualité de conduite et le rendement énergétique

Pour compléter la puissance du V6 révisé, toutes les ES 350 sont dotées d’une toute nouvelle transmission automatique Direct Shift 8 rapports. Cette nouvelle transmission emploie un convertisseur de couple ultramince et un embrayage de verrouillage multiplaque afin de maintenir un lien direct dans presque toutes les situations de conduite. Le résultat est une transmission automatique qui offre les sensations de conduite plus directes d’un double embrayage, ainsi que la souplesse au démarrage d’une automatique à convertisseur de couple traditionnel.

Comparée à la boîte automatique 6 rapports précédente, la boîte automatique Direct Shift 8 rapports dispose d’une plage de rapports plus étendue conçue pour procurer un meilleur rendement énergétique et des performances plus réactives. Par exemple, le premier rapport d'engrenage dans la boîte 6 rapports précédente était de 3.30: 1 tandis que la nouvelle boîte 8 rapports offre un premier rapport de 5.51. Dans les rapports supérieurs, la nouvelle boîte à 8 rapports permet au moteur de tourner moins vite (entre 250 et 300 tr/min de moins) à 100 km/h que la boîte à 6 rapports grâce à un rapport final plus long (2,56) qui est rendu possible par la souplesse des rapports de transmission.

Une nouvelle génération de système hybride

La ES 300h reçoit un nouveau système hybride de quatrième génération. En plus de procurer des performances plus affûtées et un rendement énergétique exemplaire, le dernier système hybride a été conçu de manière à éliminer l’impression d’élastique qui caractérise certains systèmes hybrides.

Un tout nouveau moteur 4 cylindres de 2,5 litres (A25A-FXS) à cycle Atkinson est jumelé à un moteur électrique plus léger, plus compact et plus dense en énergie, et à une nouvelle boîte-pont hybride. D’après les résultats internes préliminaires, ils produisent conjointement une puissance totale de 215 chevaux et une consommation estimée par le fabricant de 5,3 L/100 km (combinée ville/route).

Le moteur thermique essentiellement composé d’aluminium offre un rendement énergétique exceptionnel en associant une technologie de combustion rapide et plusieurs systèmes de contrôle variable pour conserver l’énergie. Le résultat est un moteur de cylindrée presque identique à celle de son prédécesseur, et qui développe une puissance et un couple accrus respectivement d’environ 20 chevaux et 12 li-pi.

Installée dans le coffre sur le modèle de génération précédente, la batterie à hydrure métallique de nickel qui alimente le moteur électrique est maintenant logée sous la banquette arrière. Cette modification a été possible grâce à une réduction de 120 mm de la hauteur de la batterie et à l’adoption d’un système de refroidissement plus compact. Le relogement de la batterie sous la banquette arrière présente deux avantages : il accroît le volume du coffre et améliore la répartition du poids avant-arrière de la ES pour une meilleure tenue de route.

Plusieurs nouvelles caractéristiques ont été incorporées à la ES 300h pour améliorer la satisfaction et l’engagement au volant. Le système de contrôle hybride est désormais conçu pour procurer une sensation d’accélération linéaire en synchronisant plus étroitement le régime moteur et la vitesse du véhicule afin de réduire l’impression d’élasticité fréquemment associée aux systèmes hybrides. Le mode de conduite Sport améliore l’accélération en stimulant le couple à bas régime, tandis que les palettes de changement de vitesse peuvent servir à passer 6 rapports simulés pour un contrôle plus précis.

L’intérieur du futur de Lexus

Tous les intérieurs de Lexus sont conçus pour allier un poste de pilotage axé sur le conducteur de même qu’un espace généreux et confortable pour les passagers. Ce concept, inauguré sur le coupé LC et peaufiné dans la berline LS, est maintenant étendu à la ES.

La ES va toutefois encore plus loin en plaçant les principaux écrans directement dans le champ de vision du conducteur. Le tableau de bord ACL ultraprécis comprend un gros tachymètre analogique, un indicateur de vitesse numérique et un écran ACL multifonctions facile à lire. Les modèles standard utilisent un écran de 7 po, tandis que l’écran de la version F SPORT mesure 8 po et comprend un anneau central mobile semblable à celui que l’on trouve dans la LC. Quand on appuie sur un bouton du volant, l’anneau coulisse vers la droite pour élargir l’écran multifonctions à gauche de l’écran principal.

Un autre dispositif permet de réduire les distractions du conducteur : l’affichage « tête haute » de 10,2 po qui projette les données importantes directement sur le pare-brise. Entièrement réglable selon les paramètres préférés du conducteur, cet écran couleur est le plus grand dans le segment des voitures de luxe.

Si le conducteur recherche plus de renseignements, le système multimédia Lexus trône au-dessus du tableau de bord de manière à limiter les distractions. L’écran électronique multivision (EMV) – de 8 po sur les modèles standard et de 12,3 po sur les versions haut de gamme – propose des images très nettes et un système de menus révisé comprenant un système de navigation hybride qui combine données de bord et données stockées dans le nuage pour produire des indications routières d’une précision maximale. Le pavé tactile de nouvelle génération pour l’interface « Remote Touch » offre une plus grande surface utile et intègre une technologie de rétroaction vibratoire pour faciliter son utilisation.

Un habitacle plus confortable pour tous

La perception qu’a le conducteur de son environnement dépend également de son confort au volant. C’est pourquoi la position de conduite à bord de la ES bénéficie de plusieurs ajustements, dont un angle du volant plus naturel, des pédales repositionnées et des sièges avant à 10 réglages assistés en option. Le volant est directement emprunté de la LS et comporte une jante de forme ergonomique, ainsi que des garnitures en bois et des éléments de chauffage en option.

La ES se caractérise depuis toujours par le confort des passagers arrière, et le modèle de septième génération continue de privilégier l’habitabilité arrière. Malgré sa ligne de toit élancée, le dégagement à la tête a été légèrement augmenté grâce à un point d’assise plus bas et à une doublure de pavillon soigneusement configurée.

La suspension arrière a été reconfigurée, ce qui se traduit par une augmentation du volume de chargement par rapport au modèle précédent. Le volume du coffre de la ES propose dorénavant 16,7 pieds cubes, sans compter des poches latérales supplémentaires sous le plancher pour le rangement de petits objets. Sur le modèle hybride, grâce au logement du bloc-batterie sous la banquette arrière, les dimensions du compartiment de charge sont identiques. Un dispositif d’ouverture du coffre mains libres est offert en option pour faciliter le chargement.

Des technologies pour rester connecté en toute simplicité

Rester connecté sur la route n’a jamais été aussi important pour les propriétaires de la ES. C’est pourquoi Lexus met à leur disposition plusieurs façons pratiques et sécuritaires de le faire. La nouvelle ES est la première Lexus à offrir la fonctionnalité de téléphone Apple CarPlayMC, qui permet aux conducteurs d’utiliser leur iPhoneMD via l’écran du tableau de bord, ou la technologie de reconnaissance vocale Siri Eyes FreeMD.

Des dispositifs de sécurité hors pair de série

L’engagement envers la sécurité est un aspect de la ES qui n’a pas subi de transformation radicale. Toutes les versions de la ES de septième génération bénéficient du Système de sécurité Lexus+ 2.0 en équipement de série. Dans la version 2.0, la suite LSS+, qui est déjà l’un des systèmes les plus pointus du genre, voit l’étendue de ses possibilités élargie par de nouvelles caractéristiques conçues pour renforcer la sécurité du conducteur et des passagers.

Le système propose notamment la détection de cyclistes de jour, qui fait partie du système précollision (PCS) et qui emploie un capteur radar à ondes millimétriques et un capteur de caméra monoculaire. Déjà conçu pour détecter les piétons et les véhicules arrivant en sens inverse, le système précollision est désormais capable de détecter des cyclistes grâce au champ de détection élargi du radar. Le PCS a également été amélioré pour mieux détecter les piétons dans les conditions de faible éclairage en augmentant la sensibilité du capteur et la portée dynamique de la caméra.

Le système d’avertissement de sortie de voie (LDA), précédemment disponible, reste une partie intégrante de LSS + 2.0. Il est conçu pour alerter le conducteur lorsqu'il détecte que le véhicule dévie de sa voie avec des alertes sonores et haptiques. Il est également capable de fournir une certaine assistance à la direction pour aider à empêcher la voiture de dévier de sa voie.

L’aide au maintien dans la voie (LTA) est une nouvelle fonctionnalité du LSS + 2.0. Comme le système d’alerte de sortie de voie, le nouveau système d’aide au maintien dans la voie est conçu pour détecter les lignes de délimitation des voies sur la chaussée. Si le système LTA est incapable de détecter les lignes de délimitation ou la bordure de la route, il peut également suivre la voiture qui le précède dans certaines situations lorsqu'il est utilisé conjointement avec le régulateur de vitesse dynamique à radar à plage de vitesse complète (DRCC).

La suite LSS+ 2.0 intègre également une version perfectionnée du précédent régulateur de vitesse dynamique à radar. Ses capteurs évolués sont conçus pour garantir plus de souplesse à l’accélération et au freinage quand la circulation est dense.

Le prochain chapitre de la ES

La Lexus ES 2019 marque le début d’une ère nouvelle pour l’un des modèles les plus prisés de la marque. À l’instar de la LS porte-étendard, la nouvelle berline ES répond au besoin de toucher un public plus large. Elle dispose de tous les atouts pour combler les acheteurs traditionnels de Lexus, mais aussi pour séduire une nouvelle clientèle. Un style et des performances plus dynamiques, des matériaux intérieurs exclusifs assemblés par des artisans au sommet de leur art, et des technologies dernier cri ajoutent un chapitre encore vierge à l’histoire de la ES, qui se déclinera à partir de cet automne.

À propos de Lexus Canada

Lexus Canada est le distributeur canadien exclusif de voitures et de véhicules utilitaires sport de luxe Lexus par l’intermédiaire d’un réseau de vente et de service regroupant 39 concessionnaires d’un bout à l’autre du Canada. Les invités ont accès à une large gamme de véhicules de luxe et hautes performances qui comprend aujourd’hui 12 modèles au Canada, dont la plus grande gamme de véhicules hybrides de luxe au pays, avec 6 modèles. Inspirée par un design audacieux, une technologie intuitive et des performances de pointe, la marque Lexus s’engage à offrir à ses invités des produits et services de la plus grande qualité et une expérience de conduite exceptionnelle. Les Lexus RX 350 et RX 450h sont construits à l’usine Sud primée de Toyota Motor Manufacturing Canada (TMMC), à Cambridge. Pour plus d’information sur Lexus et ses produits, visitez le site www.lexus.ca.

###